Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog UNION LOCAL 05 CNT AIT

BLOG DE l'UNION lOCAL 05 HAUTES ALPES CNT-AIT .divers , anarchisme et anarchosyndicalisme , luttes et réflexions

Du nucleaire au TAV

Publié le 22 Novembre 2013 par cnt-ait-05.over-blog.com

 Du nucléaire au TAV,
un seul et même monde à combattre !
"La lutte contre le monstre nucléaire tout comme celle contre le train à
grande vitesse, ou bien celles contre l’autoritarisme et les inégalités
sociales, sont des batailles que nous menons la tête haute en nous
opposant fermement à la tentative de criminaliser toute mobilisation."
"Enrico Letta et François Hollande se rencontreront ce mercredi 20
novembre à Rome à l’occasion du 31è sommet franco-italien. Un rendez-vous
fondamental qui déterminera les nouvelles perspectives du partenariat
économique entre la France et l’Italie.
Avec près de 70 milliards d’euros échangés en 2012 et 200 millions d’euros
d’échanges quotidiens, les deux pays sont en effet l’un pour l’autre des
partenaires économiques majeurs. L’Italie est le deuxième client pour la
France et la France, le deuxième fournisseur de l’Italie.
Le projet Lyon-Turin pour la construction d’une ligne ferroviaire à grande
vitesse (en italien Tav, treno ad alta velocità) sera un des principaux
thèmes de cette rencontre. Cette nouvelle ligne assurerait la prise en
charge du trafic des voyageurs à grande vitesse, du transport de
marchandises traditionnelles et de l’autoroute ferroviaire (une
infrastructure pour le transport de camions ou de conteneurs spéciaux). Le
projet, élaboré en 2001 et signé l’année dernière, est aujourd’hui au
centre de nombreuses polémiques. Le comité NoTav, qui s’oppose à la
construction de cette ligne à grande vitesse, a assuré sa présence à Rome.
Francesco Richetto, l’un des leaders du comité a déclaré : "Nous serons à
Rome pour continuer à nous opposer à un pouvoir qui endette des millions
d’Italiens".
Le 25 octobre dernier, le président du Conseil italien, Enrico Letta,
était reçu par le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault. Leur
entretien a été l’occasion d’échanger sur les réformes en cours en France
et en Italie, la situation en Europe et les relations bilatérales dans la
perspective du sommet qui se tiendra cette semaine. Les deux chefs de
gouvernement avaient constaté une large convergence de vues entre les deux
pays et confirmé leur volonté de poursuivre leur concertation étroite sur
tous ces sujets". (Article de presse du 18 novembre)
Le syndicat CNT AIT.Valence(S.I.A.D) appelle toutes et tous les
opposant-e-s au projet de TGV Lyon Turin ferroviaire le 20 novembre à
13 h devant la préfecture de la Drôme
pour apporter la solidarité aux 500 inculpé-e-s NO TAV qui passent en
procès actuellement en Italie
- pour dire notre désaccord à ce projet pharaonique( tunnel de 57 km de long)
pour dire notre opposition au nucléaire . Le TGV consomme de l'énergie
électrique au bénéfice des industriels de l'agro alimentaire ( un
exemple : les cochons de Bretagne sont transformés dans le val d'Aoste)des
industriel de la métallurgie(par ex.l'Aluinium de la vallée de la
Maurienne pour les usines automobiles... ;)
pour apporter la solidarité aux paysans de la Savoie qui vont être
exproprié ( Décret du 23 août 2013 déclarant d'utilité publique et
urgents les travaux nécessaires à la réalisation de l'itinéraire d'accès
au tunnel franco-italien de la liaison ferroviaire Lyon―Turin )
l'arrêt des constructions d'usines nucléaire( Iter et Astrid....)
nécessite l’arrêt immédiat du projet de liaison ferroviaire à grande
vitesse entre Lyon et Turin. On ne peut pas sortir du nucléaire si on ne
s’oppose pas aux projets dévoreurs d’énergie et à la société marchande qui
les développe.Le nucléaire, comme ses petits copains OGM, nanotechnologies
et compagnie, est le point d’orgue d’une certaine histoire de la science
au service du pouvoir. Mais par son aspect total, il fournit aussi un
angle d’attaque de choix pour remettre en question l’ensemble des rapports
sociaux qui l’ont créé et qu’il entretient en retour. Nous voulons une
lutte contre l’existant dans laquelle les individus ne se sépareraient ni
ne se regrouperaient selon des critères tels que leur genre, ou
sexualité, mais selon des affinités réelles et des perspectives communes,
au-delà des catégories de la domination, qu’elles soient imaginaires ou
non. Répétons-le donc encore une fois : nous ne sommes pas solidaires de
la misère, ou d’une quelconque identité commune, mais de la vigueur avec
laquelle elles sont combattues et dépassées Le capitalisme attaque les
sources mêmes de la vie -la nourriture, l’air, l’eau- en les transformant
en marchandises. Il est pour nous illusoire de penser se retirer dans une
quelconque réserve de ce gigantesque supermarché. Elargir les espaces
d’autonomie -en expérimentant des formes de vie et de rapports autres- et
subvertir le présent ordre des choses, répétons-le, sont des aspects
inséparables.
Non nous ne voulons pas vivre avec un compteur Geiger autour du cou
Solidarité avec tous les inculpés antimilitaristes1 et les inculpé-e-s
antinucléaires...
Le 18/11/2013
cntait.valence@yahoo.fr
NDC antimilitariste: allusion aux gens qui luttent contre les MUOS en sicile
Commenter cet article