Alpes du Sud  - La terre a tremblé cette nuit (15 octobre) , vers 3h du matin, au nord de l’Italie, rapporte le Bureau Central Sismologique Français (BCSF).

Un séisme de magnitude 3,8 sur l’échelle de Richter, dont l'épicentre est situé à Dronero, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Cunéo, chef-lieu de la province de même nom dans le Piémont. Le séisme a été ressenti dans les Alpes-Maritimes et localement à Guillestre, Ceillac, (Hautes-Alpes) ou encore dans la vallée de l’Ubaye (Alpes de Haute-Provence).

« C'est le plus important séisme qui se soit produit dans les Alpes franco-italiennes depuis le séisme de la Haute-Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence), survenu le 26 février 2012 (magnitude 4,3) et qui avait fait localement quelques légers dégâts immobiliers », explique le réseau sismologique de l'observatoire de Grenoble (réseau Sismalp). « Statistiquement, seul un séisme par an atteint ou dépasse la magnitude 3,5 dans le grand quart Sud-Est de la France et ses régions limitrophes », indique le réseau Sismalp.

La proximité des installations nucléaires de Cadarache et du sud-est de la France devrait conduire logiquement et avec sagesse à la fermeture de ces lieux à hauts risques qui, si ils demeurent en activité, conduiront inéluctablement à la disparition pure et simple de la Provence et des régions mitoyennes (au moins).