Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog UNION LOCAL 05 CNT AIT

BLOG DE l'UNION lOCAL 05 HAUTES ALPES CNT-AIT .divers , anarchisme et anarchosyndicalisme , luttes et réflexions

mANIF solidarité sans papiers appelle par RESF05

Publié le 19 Juin 2014 par cnt-ait-05.over-blog.com

Nous venons de recevoir   ce message  et on republie :




Le gouvernement s'est lancé dans la lutte contre l'immigration illégale, mais savez-vous ce que cela signifie ? Qui sont les étrangers en situation irrégulière que le Préfet veut expulser ?
Les femmes les plus fragiles sont particulièrement visées :
Une femme arménienne en France depuis trois ans dont le fils collégien de 16 ans est moldave. Ils ne sont pas expulsables dans le même pays. Comment l'Etat Français peut-il envisager de les expulser, et donc de les séparer ?
Une femme algérienne vit ici depuis trois ans. Elle a fui une famille intégriste et un homme violent qui l'enfermait. Son fils est né en France. Elle est parfaitement francophone, a des s?urs françaises et s'est intégrée par le bénévolat ; elle est soucieuse de l'éducation de son enfant. La renvoyer en Algérie c'est lui enlever son enfant, comment peut-on laisser faire ça? 
Une femme béninoise en France depuis 4 ans ; mariée avec un français, elle avait sa carte de séjour. Son mari, violent, refusait qu'elle travaille et suive une formation. Parfaitement francophone, elle suit actuellement une formation d'aide-soignante (malgré sa situation précaire) et devra passer son diplôme en décembre. Pourtant le Préfet refuse de lui renouveler sa carte de séjour, car elle a quitté son mari.
Et les familles sont déchirées :
Une famille Azerbaïdjanaise, d'origine Arménienne, en France depuis 3 ans, dont les grands-parents ont eu un titre de séjour, se sont vus notifier un refus de séjour alors que les petits-enfants suivent une scolarité exemplaire. La famille après avoir fuit la Russie, où ils ne sont pas les bien venus ne peuvent plus retourner dans leur pays de nationalité en raison de la guerre entre Arménien et Azerbaïdjanais. Ils ne peuvent pas non plus retourner en Arménie pays qu'ils ne connaissent pas et dont ils n'ont pas la nationalité! 
Ces décisions de refuser de leur accorder le droit de rester en France sont inadmissibles. 
 
Nous vous appelons à rassemblement et un pique-nique solidaire mercredi 25 juin 2014 à 12 heures sur le square Saint-Arnoux devant le Palais de Justice.
Venez nombreux pour manifester votre étonnement et votre profonde déception
 
Nous demandons au préfet de nous recevoir pour examiner ces situations comme il s'y était engagé. 
 
Signataire : LA CIMADE, RESF 05, La FCPE, SUD Educ05 , SOLIDAIRES 05, collectif citoyen d'aide aux étrangers,  ...... 
 

Commenter cet article