Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog UNION LOCAL 05 CNT AIT

BLOG DE l'UNION lOCAL 05 HAUTES ALPES CNT-AIT .divers , anarchisme et anarchosyndicalisme , luttes et réflexions

Ce que les syndicats signent, la lutte peut l’effacer

Publié le 9 Avril 2013 par cnt-ait-05.over-blog.com

 

 

Ce que les syndicats signent, la lutte peut l’effacer

 

Il faut le toupet d’un Président de la République pour qualifier l’accord sur l’emploi du 11 Janvier 2013 d’exemplaire, alors que ce sont des syndicalistes d’appareil qui ont élaboré ce texte avant le patronat le plus éclairé.

Même s’il est nécessaire de décrire les régressions sociales que les travailleurs subiront parce que des bureaucrates planqués ont signé des engagements qui ne les concernent pas directement, il n’est pas inutile d’entrevoir ce qu’il y a derrière ces « accords » au niveau des gouvernements européens et agences de notation.

 

INVENTAIRE INCOMPLET :

Le contrat partiel de 24 h./semaine minimum pourra être revu avec l’accord du salarié !

Le délai de prescription, pour saisir les Prud’hommes, est réduit à 2 ans contre 5 actuellement !

L’emploi pourra contraindre ses salariés à accepter un changement de lieu de travail, à la condition d’avoir obtenu l’accord des syndicats représentant au moins 30 % des personnels (des votants, probablement) !

Les C.D.I.I. (Contrat à Durée Indéterminée Intermittents) seront autorisés dans les entreprises de moins de 50 salariés, dans 3 secteurs d’activités ! Ça a l’apparence d’un C.D.I., mais ce n’est jamais un temps complet et il n’y a pas d’indemnisation chômage pour les périodes non travaillées. Probablement le pire des contrats de travail !

Un accord avec les syndicats représentant 50 % du personnel pourra baisser les salaires et varier le temps de travail. Les résistants seraient licenciés sans plan social !

 

LES PRETENDUES AVANCEES SOCIALES :

Dans les entreprises de plus de 5.000 salariés, en France, il pourra y avoir un ou deux représentants au Conseil d’Administration ! Quelle farce !

Une mutuelle privée, pour tous, financée par l’employeur ( ?) à partir du 1erJanvier 2016. Un cadeau empoisonné qui anticipe les déremboursements futurs de la Sécurité Sociale !

 

D’AUTRES MESURES REMISES AUX NEGOCIATIONS SUR LE CHOMAGE :

Possibilité d’utiliser les droits aux indemnités chômage qui n’auraient pas été épuisées, lors d’une précédente perte d’emploi.

Taxation sur la cotisation patronale des contrats de travail de moins de 3 mois. L’A.E.R. (Allocation Equivalent Retraite) qui consistait à donner une allocation aux chômeurs longue durée, en attente de l’obtention des droits à la retraite, serait rétablie.

 

Qu’Hollande se vante d’un accord historique entre les « syndicats » et les patrons démontre, si besoin est, que les politicards sont très éloignés de notre vécu et que la seule leçon à leur donner consiste à les virer tous définitivement. Le Ministre de l’Intérieur, qui dénonçait la colère et la violence des travailleurs en lutte, se montre bien confus et silencieux sur le manque de réactivité de ses services dans ces affaires, avançant une nouvelle fois que la priorité était au combat contre le terrorisme.

Arrêtons d’être enfumés par une « crise » dont nous serions responsables par un salaire minimum trop élevé, un temps de travail insuffisant, un absentéisme important, un refus des boulots de merde sous-payés, etc… Le système capitaliste et industriel démontre, chaque jour, partout, sa barbarie, l’ennui et la peur pour ceux qui sont encore à l’abri des contraintes de survie et la servitude de tous, indispensable à son maintien. Ne laissons plus, à des représentants auto-proclamés, le soin de décider à notre place.

 

MARCHE OU GREVE GENERALE

BLOCAGE, SABOTAGE

Commenter cet article