Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog UNION LOCAL 05 CNT AIT

BLOG DE l'UNION lOCAL 05 HAUTES ALPES CNT-AIT .divers , anarchisme et anarchosyndicalisme , luttes et réflexions

le collectif merindol des landes propose une réunion publique à merindol le samedi 22 juin à 11h sur les méfaits et dégradation imputables à Lafarge .

Publié le 28 Mai 2013 par cnt-ait-05.over-blog.com

Depuis le 13 décembre 2012, le Préfet des BdR à autorisé LAFARGE Granulats à étendre
l’exploitation de sa carrière de Mallemort sur plus de 90 ha
Un danger pour le niveau de la nappe de la Durance
Non seulement l’étendue de cette carrière aura un impact néfaste et durable sur cet espace
durancien, remarquable par sa diversité biologique, mais de plus, l’exploitation de gravière
aura des conséquences sur le régime de la nappe d’accompagnement de la Durance.
En effet, la mise à l'air libre de sa surface conduira obligatoirement à un abaissement
du niveau de l'eau en amont et à une perte en matière de débits disponibles sur les
forages existants.
Une atteinte irréversible
C'est tout le fonctionnement du système hydraulique durancien, surface et milieu souterrain,
qui sera perturbé pendant l'exploitation et le restera d'une certaine façon après la clôture
de celle-ci.
Un bien commun
La Durance, et son eau souterraine, sont notre bien commun. Ne le laissons pas sacrifier aux
intérêts financiers du groupe Lafarge.
Des granulats de même qualité, peuvent être extraits, hors du lit majeur de la Durance, dans
des carrières existantes.
Le droit à l’eau pour toutes les habitations et villages qui
captent dans la nappe de la Durance, n’a pas été pris en
considération.
Sous prétexte, que l’agriculture dispose de canaux d’arrosage, l’Enquête Publique n’a pas
pris en compte les nombreux puits et forages qui alimentent en eau potable les fermes et les
habitations sur la rive gauche de la Durance.
Pas pris en compte, non plus, le fait que la rivière et sa nappe ne connaissent pas les
frontières administratives des départements.
Ainsi, le captage du Syndicat Durance Luberon, situé de l’autre côté de la Durance et qui
alimente en eau potable les villages de Mérindol, Puget, Lauris, n’a pas été pris en
considération, de même que tous les forages des particuliers sur cette rive droite.
Face au risque sanitaire grave, qu’encourt l’alimentation en
eau de particuliers et de villages entiers, nous demandons
l’annulation immédiate de l’autorisation d’exploitation de
l’extension de la carrière Lafarge à Mallemort.

Commenter cet article